Stena recycling, 2017

13 septembre 2017

« OilQuick permet d’avoir du temps pour d’autres tâches »

Chez Stena Recycling à Hudiksvall, il n’est pas rare d’avoir jusqu’à 50 changements d’outils en une journée. Grâce à OilQuick, l’opérateur n’a plus besoin de quitter la cabine pour accoupler et désaccoupler les outils. Cela permet d’économiser beaucoup de temps et réduit les risques d’accident.

« Avant, vous deviez descendre de la cabine et brancher les tuyaux flexibles chaque fois que vous changiez d’outil. Maintenant, tout se déroule depuis l’intérieur de la machine. Cela a permis de raccourcir les différentes missions et d’améliorer considérablement l’environnement de travail », explique Anders Hallberg, qui travaille à la production chez Stena Recycling à Hudiksvall. 

Stena Recycling a pour activité la collecte et le traitement des matières résiduelles comme le carton ondulé, le plastique domestique, le métal, les emballages et les rejets industriels. La succursale de Hudiksvall compte trois chargeuses. Toutes sont équipées de OilQuick. L’expérience a montré que OilQuick est rentable avec déjà 2 à 3 changements d’outils hydrauliques par jour ouvrable. Pour une entreprise où l’on a 50 changements d’outils en une seule journée, il n’est pas difficile de comprendre les avantages de l’attache rapide.

« Cela permet de gagner beaucoup de temps. Du temps que nous pouvons utiliser pour d’autres tâches plus rentables, explique Anders.

En plus du gain de temps, Anders voit également d’autres d’avantages. Par exemple une plus grande sécurité.

« Dans le passé, il fallait descendre de la machine à tout moment et il y avait toujours un risque de chute ou d’être souillé par des déversements de fluide hydraulique lors du raccordement des tuyaux aux outils hydrauliques. Ce risque a disparu avec OilQuick », dit-il.

Un autre aspect qu’Anders aime bien avec OilQuick, c’est l’entretien :

« Nous n’avons eu besoin d’aucun service de la part d’OilQuick. Nous remplaçons nous-mêmes les pièces dont nous avons besoin si elles sont endommagées. Il existe des forfaits d’entretien très faciles à utiliser.

De plus, l’attache rapide contribue également à réduire l’impact sur l’environnement.

« Si l’on accouple les tuyaux manuellement, il peut y avoir un déversement d’huile. Ce problème est éliminé avec OilQuick. Pas une goutte ne fuit. Les systèmes sont étanches » constate-t-il.

C’est en 2001 que Stena Recycling a testé OilQuick pour la première fois. Depuis lors, le produit est un choix évident sur les machines.

« Revenir aux porte-outils classiques serait totalement impensable. C’est comme comparer à la conduite d’une voiture des années 70. Maintenant qu’on est tellement habitué à cette commodité d’avoir OilQuick, on ne voudrait pas s’en passer », conclut Anders.