Historique

Il s’est passé beaucoup de choses depuis le début de 1952

L’histoire de OilQuick

John Sonerud et son frère Gottner ont créé la société « Bröderna Soneruds Maskinformedling ». Depuis lors, il s’est passé beaucoup de choses dans l’entreprise. En savoir plus sur l’histoire de OilQuick.

En 1952, l’ancien conducteur de train John Sonerud lance avec son frère Gottner la société Bröderna Soneruds Maskinförmedling. Un an plus tard, leur frère Erik rejoint également la société.

Leur projet commercial était de servir d'intermédiaire et de proposer des machines agricoles d’occasion et d’autres matériels entre acheteurs et vendeurs. Au milieu et à la fin des années cinquante, la gamme avait été élargie pour inclure tronçonneuses, congélateurs, réfrigérateurs et même des téléviseurs pendant une courte période. Ils faisaient venir chez eux des chargements entiers de congélateurs que les clients venaient récupérer avec des tracteurs et des chariots directement devant la gare de chemin de fer. Les trois frères avaient également acheté des tracteurs Ferguson d’occasion en Angleterre !

En 1957, Gottner et Erik quittent l’entreprise et John fonde la société Soneruds Maskin AB. À la fin des années 50, le secteur agricole suédois n’était pas rentable et la vente de machines agricoles était en recul. Pour cette raison, John commence à commercialiser le tractopelle Hymas de fabrication norvégienne. Le confort du conducteur n’était pas ce qu’il y avait de mieux, mais la visibilité était de première classe : il n’y avait pas de cabine ! Les ventes de tractopelles Hymas en Suède progressent si bien que John Sonerud fonde en 1959 Svenska Hymas à Hudiksvall AB, aux côtés de trois Norvégiens.

La première année, 75 machines sont fabriquées. Elles sont vendues par divers revendeurs à travers le pays, dont Sonerud, l’un des plus spécialisés. John Sonerud choisit par la suite de racheter toutes les parts des Norvégiens dans la société et devient ainsi l’unique propriétaire. Entre 1974 et 1979, la production s’élève à 600 machines par an. Afin de faire face à l’expansion, de nouvelles usines sont construites en 1967 et 1973 sur la zone de Östra Industriområdet à Hudiksvall. Sous la direction de John, de nouveaux produits et fonctionnalités sont sans cesse développés. Ceux-ci placent Hymas dans une classe à part sur le marché suédois. Amortisseur de flèche, articulations et attaches mécaniques sont quelques-unes des innovations lancées au milieu des années soixante. Ce sont encore de nos jours des composants évidents sur la plupart des chargeuses pelleteuses dans les pays nordiques.

Suite à l’augmentation de la production, John Sonerud choisit de vendre Hymas à Karolin Invest à Skellefteå en 1972. John conserve son poste de PDG jusqu’en 1977, date à laquelle il retourne à la société mère - Soneruds Maskin AB. En tant que distributeur dans le centre de la Suède, Soneruds occupait alors une position très forte sur le marché des tractopelles.

 

Sea Dump

Alors que John en 1977 commence à travailler chez Soneruds Maskin AB, il est rejoint par son fils Åke. Ils construisent une nouvelle usine à Hudiksvall, et commencent à travailler au développement et à fabrication d’un dumper des mers automoteur appelé Sea Dump. Sea Dump fut vendu à 40 exemplaires. La plupart ont été vendus aux pays nordiques, mais des livraisons ont également eu lieu en Allemagne, en Australie et au Sri Lanka. Cependant, le marché s’est avéré très limité, le produit ayant été abandonné par la suite. En 1977, John Sonerud a reçu un prix de la part de Sundsvallsbanken pour ses efforts importants dans le domaine des affaires.

 

Nouvelle politique et nouvelle activité

Au cours de l’automne 1978 et de l’hiver 1979, Soneruds Maskin AB a été transformée en une société de développement et de vente spécialisée dans les composants brevetés exclusifs pour les tractopelles et les excavateurs. Aucune production n’est réalisée en compte propre mais est au lieu de cela sous-traitée à des fabricants locaux. Dans le même temps, la commercialisation des produits Hymas est arrêtée.

 

Grab John - godets d’excavation avec fonction de préhension intégrée 

Le premier produit propre à la société a été le godet d’excavation Grab John avec pinces hydrauliques intégrées. Il a été lancé au printemps 1980 et a connu un vif succès comme godet pose pylône. La même année, le fils de John, Åke, devient DG de la société. Au début des années 1980, une gamme complète de godets Grab John pour pelles jusqu’à 35 tonnes est développée. Grab John est un outil polyvalent très utile qui associe le godet rétro, les pinces et le raccord rapide pinces attache rapide hydraulique pour outils spéciaux Grab John.

Le godet Grab John a contribué avec succès au développement d’un certain nombre de méthodes uniques pour la pose de canalisations, la pose de pylônes électriques, l’enfouissement de câbles et le perçage dans la roche. Des outils spéciaux Grab John pouvant être accouplés et maintenus avec les pinces Grab John ont été développés, par exemple, la dent de dérochage, l’outil pour pose de tuyaux en béton, l’appareil de forage, le godet d’enfouissement de câble vibrant, les adaptateurs de pinces gainés de caoutchouc, etc. Grab John est rapidement devenu un produit international. 

À la fin des années 1980, environ 45 % de la production est exportée vers une douzaine de pays d’Europe occidentale. Une centaine de godets sont fabriqués sous licence au Japon. Au total, plus de 3000 godets Grab John ont été vendus et livrés à des clients satisfaits du monde entier.

 

OilQuick sur le marché

En 1989 déjà, Soneruds avait compris la nécessité d’une solution complète de fixation des outils pour pelles et chargeuses, permettant également d’accoupler automatiquement un outil hydraulique directement à partir de la cabine. Les attaches mécaniques et hydrauliques pour pelles et chargeuses sur pneus ont commencé à devenir monnaie courante en Suède. Le fait que même les attaches hydrauliques puissent être changées automatiquement depuis la cabine était une étape de développement très logique et évidente. Il a été décidé de développer un porte-outil avec un couplage automatique de flexibles pour les tractopelles. Cependant, le projet a été sérieusement retardé.

Ce n’est qu’au printemps 1993 que OilQuick a lancé sa première attache rapide d’outils pour les tractopelles. Au même moment, une solution système OilQuick était présentée avec des attaches d’outil à la fois au-dessus et au-dessous d’un Rototilt. Toutefois, le marché n’était pas encore mature pour cela. John Sonerud est décédé en 1994, mais ses innovations, ses solutions subtiles et son esprit perdurent dans l’entreprise. 

 

OilQuick pour chargeuses sur pneus et chariots élévateurs

Au printemps 1996 est présentée la première solution OilQuick pour chargeuses sur pneus. Stena Returpapper à Hudiksvall était le premier client à équiper un Volvo L50. Avant d’acheter un OilQuick, ils permutaient entre un godet et une pince hydraulique environ 2 à 5 fois par jour. Après avoir installé OilQuick sur la machine, les habitudes de travail ont été modifiées et, d’un coup, il a été possible de remplacer les outils hydrauliques environ 7 à 15 fois par heure ! Vif succès. Le premier système OilQuick pour chariots élévateurs à fourche a été introduit l’année suivante.

 

Introduction en bourse de Soneruds 

À la fin de 1996 et au début de 1997, la société procède à deux nouvelles émissions d’actions réservées. Cela a donné à Soneruds Maskin AB la solidité financière et l’opportunité d’investir dans le développement de produits et la commercialisation du concept OilQuick. Les actions de Sonerud sont notées en bourse. En 2001, Sonerud devient l’unique propriétaire et la société quitte la bourse.

 

Changement de nom pour OilQuick AB 

En 2002, la société célèbre son 50e anniversaire et change simultanément de nom pour s’appeler OilQuick AB. Avec le même nom pour les produits et pour l’entreprise, il est maintenant plus facile de bâtir une marque et de se profiler plus distinctement sur le marché. Le nom OilQuick est de plus mieux adapté pour le marché international et l’expansion prévue.

 

Un large éventail de nouveaux produits

Au cours des années 2000, la société poursuit son développement intensif de produits et développe une large gamme de produits innovants. En 2001, OQS est lancé pour les engins de manutention. Le système permet une permutation instantanée entre des cisailles pour acier et des outils de manutention de matériaux en bout de balancier. L’année suivante, l’OQC 60 est présenté en exclusivité, un système d’attache rapide pour outils pendulaires sur engin de manutention de charge. Au printemps 2004, lors du salon Bauma à Munich, l’attache pour balancier OQB 125 est présenté sur une machine de démolition Hitachi de 50 tonnes. Au cours de la même année, la plus grande attache rapide entièrement automatique de la société, OQ120, est conçue pour les machines de 70 à 120 tonnes.

Après plusieurs années de développement de produits, à l’automne 2005, le TX45 M, un système d’attache rapide pour camions-grues est présenté. HIAB AB a le droit de vente exclusif sur ce produit. La société construit de nouveaux locaux à Hudiksvall en 2008. 2009 est l’année au cours de laquelle OilQuick lance son propre tiltrotator. La particularité de ce système est qu’en combinaison avec le système Oilquick, il est maintenant possible de désaccoupler le tiltrotator selon le même principe que le système d’attache rapide, directement depuis la cabine, en quelques secondes. En 2010, un autre produit, l’OQB180, est lancé en collaboration avec Genesis-Europe GmbH : une attache rapide en bout de balancier révolutionnaire.

 

De nouveaux locaux sont construits

Durant les vacances de Noël 2008, l’entreprise emménage dans de nouveaux locaux à Hudiksvall. Des locaux super modernes de 2 200 m2 permettent de poursuivre l’. expansion.

 

Leader mondial des systèmes d’attache rapide entièrement automatiques

Sous la direction d’Åke Sonerud, OilQuick AB a évolué au cours des dernières décennies pour devenir le premier fabricant et fournisseur mondial de systèmes entièrement automatiques d’attaches rapide pour divers types de porte-outils. La société est aujourd’hui ce que l’on appelle un « Full Liner », c’est-à-dire le fournisseur complet de systèmes d’attaches rapides entièrement automatiques pour les engins de travaux publics, les chariots élévateurs, les engins de manutention et les grues.

 

Commande de prestige pour la défense suédoise et certification ISO 9001

Försvarets Materialverk, FMV, commande en 2011 un grand nombre de chargeuses sur pneus et de pelles Volvo destinées à des missions internationales. Toutes les excavatrices sont équipées de l’attache rapide OQ70 entièrement automatique de OilQuick et la plupart des chargeuses sur pneus sont dotées du système correspondant OQL310. La même année, la société est certifiée ISO 2001.

 

La troisième génération de Sonerud prend la relève

En février 2012, Henrik succède à son père en tant que nouveau directeur général et devient ainsi la troisième génération Sonerud à diriger l’entreprise familiale. En juin de la même année, la société fête ses 60 ans.

 

OQ-Lock-Support pour une sécurité accrue lors de changements d’outil 

Fin 2014, la société lance OQ-LockSupport, un système convivial d’aide au conducteur pour des changements d’outils fiables et sûrs sur les pelles.

 

Investissement dans son propre site de production

À l’automne 2014, l’entreprise décide de se lancer seule dans la production de composants stratégiques. Entre 2014 et 2017, plus de 6 millions d’euros sont investis dans des locaux et un parc complet de robots de soudage et de machines à opérations multiples. L’objectif est un site de production haute performance de classe mondiale, qui assurera la compétitivité future de la société.

 

Forte confiance en l’avenir

Jusqu’en 2017, plus de 19 000 systèmes OilQuick ont été livrés à des propriétaires de machines satisfaits à travers le monde. La société va continuer d’investir avec acharnement dans le maintien et le renforcement de sa position de premier fournisseur de systèmes d’attaches rapides automatiques et s’attend à une croissance continue et rapide dans les années à venir.